Une approche spatio-temporelle du réseau trophique de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio

ALBOUY Camille1, LE LOC'H François2, Culioli Jean-Michel3, Mouillot David1.

1 Place Eugène Bataillon Université Montpellier II laboratoire ECOLAG UMR 5119 34090 Montpellier (albouycamille@gmail.com)
2 Avenue Jean Monnet BP 17, UMR EME, Centre de recherche halieuthique méditerranéenne et tropicale  34203 Sète (francois.le.loch@ird.fr)
3 O.E.F base technique et scientifique de la rondinara BP507 20169 Bonifacio (culioli@oec.fr)

Dans le contexte de changement global, les gestionnaires d'aires marines protégées sont en attente, de la part des scientifiques, d'outils leur permettant, de synthétiser le fonctionnement des écosystèmes. Ils ont besoin d'évaluer les effets de leurs décisions, afin d'opter pour des mesures réalistes de protection des zones dont-ils sont responsables. Le logiciel EwE, permet une modélisation des écosystèmes et peut être une réponse à ces attentes. Il intègre plusieurs niveau d'analyse, le premier ECOPATH est une image annuelle des flux trophiques au sein de l'écosystème, le second ECOSIM permet de simuler l’évolution temporelle du réseau trophique selon différents scénarios, le troisième Ecospace est une spatialisation de ce modèle.
Notre étude s'applique à la réserve naturelle des bouches de Bonifacio (RNBB, 80 000 ha) créée en 1999. Plusieurs périmètres à régulation particulière sont définis à l'intérieur de cette réserve, des zones de non prélèvement  interdites à la pêche (réserve totale, cantonnements) et des zones de protection renforcée (chasse sous marine interdite) autorisées à la pêche. Un modèle ECOPATH à été réalisé sur l'ensemble de la RNBB comprenant 32 compartiments trophiques  dont 12 compartiments de poissons. La majorité de données constituants le modèle provient de la base de données de la RNBB ainsi que de modèles antérieurs réalisés sur la Corse et la Méditerranée.
Une fois ce modèle équilibré, une modélisation temporelle (Ecosim) a été réalisée. Suite à cette analyse nous avons développé un modèle Ecospace prenant en compte les zones de réserve ainsi que leurs degrés de protection, les différents types de pêche (plaisancière, professionnelle et chasse sous marine), les zones de pêches, et les affinités des espèces pour leurs substrats. Différents scénarios ont été testés, permettant de mettre en évidence l'efficacité de mesure de gestion sur l'ensemble du réseau trophique.

Mots clefs: ECOPATH, ECOSIM, ECOSPACE, Modélisation trophique, aire marine protégée.