Interrelations Terre/Mer (SM1-HAL-INTM)
Credits ects:Horaires :
Cours :26
TP :
TD :
Total : 26
Responsable(s) :
LE PAPE Olivier
Intervenant(s) :
LE PAPE Olivier
Objectifs du module

Ce cours a pour objectif de comprendre le fonctionnement des écosystèmes littoraux où s’opèrent les échanges entre le domaine terrestre et le milieu marin. Il se doit donc de  présenter aux étudiants la diversité des relations entre les écosystèmes terrestres et marins, et plus particulièrement les différentes influences, généralement positives, des apports d’origine terrigène sur les écosystèmes littoraux ainsi que les perturbations anthropiques associées.
A cette fin, différentes thématiques seront abordées : la dynamique des apports de nutriments par les bassins versants, la circulation hydrodynamique et hydrosédimentaire en milieu côtier, l’influence des estuaires et du domaine intertidal sur la productivité biologique des milieux littoraux sous influence continentale, leur fonction d’habitat halieutique et leur importance pour le renouvellement des ressources halieutiques…
De plus, les conséquences des pressions anthropiques, particulièrement fortes sur ces secteurs d’interface, seront analysées, et notamment les modifications morphologiques et hydriques ainsi que l’enrichissement excessif des eaux et les apports de xénobiotiques.
A l’issue des enseignements sur ces différentes thématiques, une dernière partie de ce module sera consacrée à des études de cas sous forme de mini-projets.
Ce module est un préalable indispensable de connaissances écologiques avant d’aborder les problématiques de gestion intégrée de la zone côtière.
 
Pour la bonne compréhension de ce module, il est nécessaire d’avoir suivi le module précédent de limnologie et d’océanologie, ou à défaut (cas exceptionnel), d’avoir lu attentivement les supports de cours en rapport, disponibles en ligne sur le site de l’halieutique. Tous les étudiants sont invités à consulter ces supports et à se les remémorer en début de ce module.
 
Programme

2 heures d’introduction générale afin de présenter l’importance des systèmes côtiers et estuariens, de mettre en évidence la nécessité de comprendre les processus écologiques au sein de ces systèmes et d’évoquer les enjeux de gestion qui en découlent (mais ces derniers ne seront abordés qu’au sein de modules ultérieurs en S9).
 
20 heures de cours portant sur :
  • les processus hydrodynamiques et hydrosédimentaires estuariens et côtiers : 6h
  • les apports de sels nutritifs par les bassins versants : 4h
  • la productivité biologique en milieu côtier et estuarien : 2h 
  • la contamination chimique en zones d’interrelations terre-mer : 2h
  • les fonctions écologiques de ces habitats essentiels au renouvellement des ressources vivantes fluviales, estuariennes marines et côtières : 2h
  • les perturbations anthropiques en milieux côtiers et estuarien et leurs conséquences écologiques : 4h
Certains de ces cours, et notamment ceux qui concernent les intrants (apports de sels nutritifs et de xénobiotiques), les processus physiques (hydrodynamiques et hydrosédimentaires) et les rappels d’océanologie (cycles biogéochimiques marins) pourront être remplacés par un enseignement par les TICE (Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Éducation, ce module étant disponible en ligne dans le cadre du campus numérique ENVAM (Environnement & Aménagement)

4 heures de travaux personnels sont libérées, en plus du travail en dehors du planning, pour la préparation d’une étude de cas présentant un bilan écologique sur un site d’étude côtier ou estuarien en intégrant tous les aspects abordés en cours : richesse et productivité biologiques du système étudié, fonctions écologiques mais aussi interactions avec le milieu terrestre et menaces anthropiques de différentes natures (pertes d'habitat, enrichissement excessif, pollutions...).

2 heures d’évaluation par exposé oral du projet à l’aide d’une présentation assistée par ordinateur (PowerPointTM) et d’une fiche de synthèse ; cet exposé constitue l’évaluation finale du module.