Studies and Transfer

INTEGRATE :: Integrated Aquaculture, an eco-innovative solution to foster sustainability in the Atlantic Area

Internal structure of the Pole in charge of the project : Pôle halieutique

Start date : 2017 / End date : 2020

Funding : Europe - Programme INTERREG

AGROCAMPUS OUEST responsible(s) :

Description




L’objectif du projet INTEGRATE est de promouvoir le développement de l’Aquaculture Multi-Trophique Intégrée (AMTI). Ces systèmes reposent la culture de multiples espèces appartenant à différents niveaux trophiques et interagissant sur un même site aquacole. C’est aussi l’occasion de dynamiser la coopération entre le monde de la recherche et celui de l’industrie dans le secteur de l’aquaculture innovante tout en supportant le transfert technologique vers les professionnels et l’enseignement. INTEGRATE est basé sur des expérimentations grâce à des fermes pilotes afin de mettre en valeur les bénéfices environnementaux de l’Aquaculture Multi-Trophique Intégrée tout en travaillant à faciliter l’implantation de cette aquaculture innovante.

Au-delà des actions relatives à la coordination du projet, à la communication et à la capitalisation, le Pôle halieutique était particulièrement investi dans les actions suivantes :

WP4. Comprendre les bonnes pratiques de l’AMTI

En 2018-2019, chaque pays partenaire a organisé plusieurs ateliers de travail. Ces ateliers regroupaient des experts impliqués dans l’AMTI (professionnels de l’aquaculture, chercheurs, gestionnaires et personnels de l’administration, etc.) pour échanger sur les bonnes pratiques dans chacun des pays. 4 ateliers ont couvert les 4 thèmes suivants : technique, environnemental, économique et social. Ils ont été l’occasion de : .
  • déterminer ce que l’AMTI peut apporter à sur ces différents enjeux
  • identifier les freins économiques liés à l’AMTI et comment y remédier
  • définir les axes prioritaires sur lesquels travailler

WP4. Tester de nouveaux systèmes

Pour réaliser ces expérimentations, Agrocampus Ouest située à Beg Meil était en charge de tester de nouveaux concepts d’AMTI basés sur de nouvelles espèces (holoturies / huîtres / algues). Ces expérimentations ont été menées en systèmes recirculés à terre.

WP6. Création d’un cadre pour le développement de l’AMTI

En tant que responsable de cette partie du projet, le Pôle halieutique a établi la méthode pour conduire les travaux et réaliser les différentes actions. Cette méthode a ensuite été appliquée par les différents partenaires à leur propre pays. L’objectif du travail a consisté à étudier le secteur de l’AMTI à travers l’Arc Atlantique pour en dresser un bilan et pour proposer des préconisations afin de créer un contexte favorable au développement de l’AMTI.

Identification des obstacles : La première étape de ce travail a été l’identification des sites AMTI déjà en place et des porteurs de projets. Le but était de réaliser un état des lieux du secteur en rencontrant ses principaux acteurs (Eyrolles et al., 2018a)

Position des parties prenantes : A la suite, les sites AMTI les plus aboutis ont été analysés sous forme d’études de cas. 12 études de cas ont été sélectionnées sur l’Arc Atlantique pour comprendre la connaissance et la perception de l’AMTI par les différents acteurs (Eyrolles et al., 2018b).

Analyse et diagnostic : Un diagnostic du secteur a ensuite été réalisé à partir des résultats précédents. Des matrices AFOM (Atout, Faiblesse, Opportunité, Menace) ont été réalisées à un niveau national. Les réglementations encadrant les pratiques aquacoles ont également été étudiées afin de mettre en évidence certains enjeux récurrents pour faciliter la mise en place de sites (Eyrolles et al., 2019).

Rédaction d’un plan d’action : L’objectif final de cette partie de projet a consisté à produire un plan d’action pour le développement de l’AMTI sur l’Arc Atlantique. Une première version a été rédigée à partir des résultats des actions précédentes. Ces différentes propositions ont fait l’objet d’une consultation par de multiples acteurs du secteur de l’aquaculture et reflètent donc leurs préoccupations et leurs attentes en ce qui concerne le développement des AMTI (Eyrolles et al., 2019).
Les principales recommandations sont résumées dans la présentation suivante : Defining a Framework for IMTA development: Action Plans for the Atlantic Area

WP 2 : outils de formation

Les étudiants en Sciences halieutiques et aquacole ont été mis à contribution pour produire des supports de formation afin de faire découvrir les différents systèmes d’AMTI en présentant une première analyse (environnemental/économique et social) de ces systèmes.
Les supports sont disponibles sur le site du projet : IMTA Training material: Student technical reports and presentations by Agrocampus Ouest

Pour en savoir plus :

Rapport de synthèse : Layman report, Integrate Aquaculture: an eco-innovative solution to foster sustainability in the Atlantic Area
Tous les résultats sont disponibles sur le site du projet

Publications issued from the project

Personns involved in the project

Partnership

France
Agrocampus Ouest, Rennes et Site de Beg Meil
Centre d'Etude et de Valorisation des Algues (CEVA)

Ecosse
Scottish Association for Marine Science (SAMS)

Irlande
National University of Ireland Galway (NUIG)
Irish Seaweed Consultancy (ISC)

Portugal
Instituto Português do Mar e da Atmosfera (IPMA)
ALGAplus, entreprise, Ílhavo

Espagne
Ctaqua - Centro Tecnológico de Acuicultura