Études et transfert

Diversification des activités de pêche et de cultures marines en Bretagne : acceptabilité et conditions de développement

Structure interne du Pôle en charge du projet : Pôle halieutique

Date de début : 2008 / Date de fin : 2009

Financements : Agrocampus Ouest / Région Bretagne

Responsable(s) AGROCAMPUS OUEST :

Description


Contexte

Les activités de pêches maritimes et de cultures marines ont une place essentielle dans la gestion et l'aménagement des territoires côtiers, elles jouent un rôle important dans le développement local des zones littorales, aujourd'hui fortement convoitées. La pérennisation de ces activités est à la fois stabilisateur d'emplois et permet le maintien d'un tissu économique et social diversifié. Ces activités primaires, sources d'animation locale, exercent une attractivité indéniable au niveau du tourisme : elles apportent une contribution forte à la qualité de l'offre touristique pour le public à la recherche d'authenticité et de patrimoine. Pour un développement de ces activités, on peut envisager diverses voies de diversification voire même, à l'image des transformations de l'agriculture de développer une approche multifonctionnelle de ces activités.

Présentation du projet
Le projet est centré sur la diversification des activités de pêche et de cultures marines en Bretagne : vente directe, valorisation des produits, "éco-activité", tourisme bleu, hébergement ou tables d'hôte dont les pêcheurs/conchyliculteurs ou leur famille pourraient être les acteurs directs, activités culturelles et éducatives ou de loisir en lien avec la pêche/conchyliculture… De manière générale, la diversification peut être définie comme la pratique d’activités complémentaires à la production, en lien avec le produit, le métier ou la structure d’exploitation.
Le projet, original dans le domaine des pêches maritimes et des cultures marines, permet d'apporter de nouvelles connaissances sur la pérennisation des entreprises en faisant en sorte que le maximum de pêcheurs/conchyliculteurs puissent soutenir leur activité en s'appuyant sur ces activités de diversification. De plus, ce projet élargit l'appréhension que l'on peut avoir de la nature des entreprises de pêche/cultures marines : on passe d'une vision d'un métier limité à la production à une nouvelle vision intégrant d'autres biens et services marchands.

Entretiens auprès des acteurs
A travers un ensemble d'entretiens avec les professionnels et les acteurs concernés, l’étude a pour objet d'analyser comment les pêcheurs/conchyliculteurs et leur famille perçoivent ces activités diversifiées, d'analyser dans quelles conditions, ils sont prêts à s'y consacrer. Il s'agit également de comprendre les freins ou les facteurs favorables à une telle évolution et à la mise en place d'actions incitatives éventuelles dans le cadre des politiques publiques, de préciser leur échelle par rapport à leur seule activité actuelle de capture. Pour ceux qui ont déjà entamé de telles démarches, d'analyser leurs expériences et de mesurer leur importance par rapport à leur activité de production.

Cette étude aboutira à la rédaction d’un guide à l’attention des professionnels de la pêche et des cultures marines qui reprendra par activités les informations récoltées durant l’ensemble du projet

Publications issues du projet

Personnes du Pôle halieutique impliquées

Partenaires

Comité local des pêches et des élevages marins d'Audierne
  • Comité local des pêches et des élevages marins du Guilvinec
  • Comité local des pêches et des élevages marins de St-Brieuc
  • Comité régional des pêches et des élevages maritimes de Bretagne
  • Comité régional conchylicole de Bretagne Sud
  • Comité régional conchylicole de Bretagne Nord