Études et transfert

GIFS::Geography of Inshore Fishing and Sustainability

Structure interne du Pôle en charge du projet : Pôle halieutique

Date de début : 2012 / Date de fin : 2014

Financements : Europe (Programme INTERREG des 2 mers)

Responsable(s) AGROCAMPUS OUEST :

Description

Géographie et durabilité de la pêche côtière (cliquez pour lire la fiche Projet)

 Les mers de la Manche et de la Mer du Nord abritent une activité importante de pêche qui aujourd’hui fait face à de nouvelles évolutions et de nouveaux enjeux. Les quotas de pêche et les réductions ou redistributions de subventions ont des impacts sur les communautés qui dépendent de la pêche. A côté de l'importance économique de la pêche, il faut aussi tenir compte de  la reconnaissance du rôle social et culturel que la pêche côtière apporte aux communautés locales, en termes d’héritage culturel, d’appartenance et d’indentification à leurs lieux de vie (sense of place), d’identité locale et de cohésion sociale. L’objectif du projet GIFS est donc d’étudier l'importance socio-économique et culturelle globale de la pêche côtière afin d'intégrer ces dimensions plus explicitement dans les politiques des pêches et dans la politique maritime, dans les stratégies côtières de régénération urbaine et plus largement dans le développement durable des communautés. Le projet qui regroupe des partenaires anglais, français et flamands, étudiera plus particulièrement les thèmes suivants :
  • Gouvernance des zones côtières et pêches maritimes : analyse des méthodes de gouvernance des activités de pêche et de leurs rapports avec la gestion plus globale des zones côtières ; identification de bonnes pratiques en matière de programmes de préservation initiés par les pêcheurs, de cogestion des ressources et d'intégration des connaissances écologiques locales. 
  • Lieux de pêche et communautés : par le biais d’activités par et pour les communautés, telles que des groupes de discussion, des entretiens et des expositions photographiques, il s’agira de comprendre la manière dont la pêche contribue à l’identité et à la cohésion sociales 
  • Économie et régénération des communautés de pêche : analyse des effets directs, indirects et induits de la pêche maritime ; estimation des valeurs non-marchandes de la pêche (aménités, activités récréatives, patrimoine, tourisme…) ; étude de l’importance de la pêche pour le tourisme et pour les programmes de restauration urbaines. 
Le projet a pour but d’analyser et d’évaluer l’état du littoral et de la pêche côtière sous différents angles (social, culturel et économique) dans l’idée de révéler l'importance de la pêche dans le développement durable de ces communautés. Une dimension spécifique du projet consistera à concilier les perspectives des décideurs publics et des citoyens, en proposant des outils innovants permettant la prise en compte de la parole et l’écoute des communautés, tels que des recueils photographiques ou des enregistrements sonores et visuels. Ce projet permettra d’intégrer des perspectives économiques, sociales et culturelles. Un panel d’acteurs regroupant les décideurs politiques, l'industrie et les collectivités veillera à ce que le projet délivre des résultats concrets pour le développement durables des communautés littorales.

Dans le cadre de ce projet, l’équipe d’AGROCAMPUS OUEST en collaboration avec Mélody Leplat de l’Ecole supérieure de commerce de Brest, sera en charge de l’action sur l’évaluation non marchande de la pêche côtière (3.3). En plus des débarquements, la pêche côtière fournit des biens non marchands tels que les sites, les loisirs, le patrimoine, le paysage, le tourisme, etc. Cette activité permettra de fournir une estimation de la valeur de ces biens non marchands au moyen d’une enquête sur les préférences des habitants et des touristes évaluant leur consentement à payer pour ces attributs.

GIFS :
Géographie et durabilité de la pêche côtière
Gouvernance des zones côtières et pêches maritimes
Economie et régénération des communautés de pêche
  • Toolkit (boîte à outils)
  • Wikipages
  • Publications issues du projet

    Personnes du Pôle halieutique impliquées

    Partenaires

    Université de Bretagne Occidentale (France)
  • University of Greenwich (Angleterre)
  • University of Brighton (Angleterre)
  • VLIZ (Belgique)
  • Municipalité de Middelburg (Pays-Bas)