Études et transfert

AMP - Analyse des effets des réserves de pêche

Structure interne du Pôle en charge du projet : Pôle halieutique

Date de début : 2010 / Date de fin : 2010

Financements : Agences des Aires Marines Protégées

Responsable(s) AGROCAMPUS OUEST :

Description


L’étude a vocation à apporter un éclairage scientifique sur la réflexion engagée actuellement sur les suites à donner aux propositions du Grenelle de la mer relatives aux aires marines protégées (notamment les engagements 14a et 21a). Pour mémoire, l’engagement 14a prévoit la création d’ici 2020 de 20% d’AMP dont, en moyenne globale, la moitié en réserve de pêche. L’engagement 21a propose de reconnaître les cantonnements de pêche pérennes (les réserves de pêche) comme un outil de gestion de la pêche joignant les objectifs de gestion durable des ressources naturelles et de la préservation de la biodiversité.

Le travail du Pôle Halieutique consiste à réaliser un rapport de synthèse passant en revue les principaux effets écologiques et socioéconomiques des réserves de pêche. Dans ce rapport, une partie sera consacrée à des études de cas en zone tempérée mais également tropicale.

Publications issues du projet

Personnes du Pôle halieutique impliquées

Partenaires

CNPMEM, CNSPSN, IFREMER, IRD, MNHH